Emploi Avenir est
VOTRE association qui édite les sites
senioragir.fr, junioragir.fr et prépare le
Jour "J" de l'Emploi


INTERVIEW


Francis GUBITTA
Directeur de ligne (60)

« Dans toute entreprise se cachent des trésors de productivité »

Vu 11315 fois

 


Spécialisé dans le secteur de la distribution, Francis GUBITTA, est devenu un maillon essentiel pour assurer la logistique, superviser les ateliers, appliquer une stratégie commerciale, gérer des équipes et assurer la relation/client. Cadre opérationnel, il souhaite proposer sa grande expérience terrain et transmettre son savoir-faire.

Quelles sont les qualités essentielles qu’il faut avoir pour gérer un centre de profit ?
Je suis tenté de dire qu’il en faut beaucoup ! Elles sont celles de tout chef d’entreprise.
Les essentielles, être meneur d’hommes, exigeant et rigoureux mais aussi curieux de toute source de progrès.

Vous avez-vous choisi le secteur de la grande distribution, notamment la vente à distance. Pourquoi ce choix ?
De par ma formation tout d’abord avec un BTS commerce distribution. Mais pour la V.A.D c’est un peu le hasard. J’ai eu la chance de grandir avec La Société Picard, et mes fonctions y ont été multiples de la logistique au commercial, pour enfin me spécialiser dans le secteur de la vente à distance. Cette activité à l’origine de l’entreprise était devenue marginale du fait de l’essor du réseau de magasins sur la France. J’ai alors entrepris de mener en parallèle le développement de ce service.

De quelle réalisation êtes-vous le plus fier ? 
Il y a en eu plusieurs mais je retiendrai celle-ci : dans la société précédemment nommée, l’activité de livraison à domicile était limitée
à l’Ile de France. Il m’a été confié la charge d’implanter ce service sur les grandes villes de province, soit au total 25 sites, challenge que j’ai réussi. Le développement est toujours un défi. La logistique imposait la mise en œuvre de nouveaux entrepôts dans le sud de la France. Il fallait bien que le jour J les locaux, les personnels, les filières et l’organisation soient opérationnels.

Vous avez été amené à gérer de grosses équipes. Quel est votre type de management ?
Lorsqu’il s’agit de gérer des équipes importantes, cela implique un management direct et indirect. Le management de la hiérarchie intermédiaire est délicat car il est important de rester en contact avec toutes les forces vives sans devenir omniprésent. La relation humaine est primordiale. L’empathie est un don qu’il faut cultiver et l’assertivité s’en nourrit.
On peut alors aboutir à des niveaux d’exigence partagée et durable.
Les objectifs à moyen et long terme peuvent alors être plus ambitieux. En bref, on ne peut pas diriger sans les hommes.

Aujourd’hui que recherchez-vous ? Quels types de structure, de secteur et de contrat vous intéresseraient ?
Naturellement je connais bien le commerce, j’en connais aussi toutes les contraintes logistiques. Je souhaite bénéficier de mes acquis. Mon idéal ? Le management d’un réseau régional ou national.
Quel que soit le commerce, les fondamentaux sont les mêmes, l’essentiel est pour moi le management et la motivation.

Qu’aimeriez-vous apporter à une entreprise, aux équipes en place ?
Dans toute entreprise se cachent des trésors de productivité.
La motivation ne peut être exclusivement et constamment basée sur les salaires.
Le bien-être au travail existe. Mutualiser les créativités, reconnaître les valeurs, responsabiliser sans abandonner, donner sa confiance avec des modes opérationnels rigoureux sont de véritables facteurs de progrès.

Avez-vous envisagé de proposer vos services en qualité de consultant ?
Non je n’y ai pas songé, ma qualification est très ciblée. Bien que le e-commerce se développe, les entreprises « vendeuses » sous traitent le plus souvent la livraison.

Etes-vous mobile géographiquement ?
Oui pour moi la disponibilité géographique est un plus.


Propos recueillis par Martine Triquet

Lire son CV

 


Comment ça marche ?
        Qui sommes-nous ?      Contacts        Infos légales       Partenaires