Emploi Avenir est
VOTRE association qui édite les sites
senioragir.fr, junioragir.fr et prépare le
Jour "J" de l'Emploi


INTERVIEW


Dominique DUTILLOY
Journaliste

« Enquêter, analyser et commenter sont mes trois grandes passions »

 

Vu 6601 fois

 


Journaliste spécialisé notamment dans la presse politique intérieure et extérieure, auteur de deux ouvrages, Dominique DUTILLOY cherche à rejoindre une rédaction ou une radio locale privée à Paris ou en région ou encore à l’étranger.

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier ? Quelles sont les qualités que vous avez développées ?
Ce qui me passionne c’est la faculté de pouvoir enquêter, analyser, commenter.
Lorsque j’ai été formé au métier du journalisme à Dakar dans diverses revues sénégalaises, mes rédacteurs en chef m’ont inculqué la religion de la protection des sources, celle de la véracité, donc, de la vérification, de l’information, avant toute diffusion. Ce sont des qualités que j’ai acquises. Mais, il est une règle, que je me suis imposée : celle de ne jamais écrire sur la vie privée des personnalités célèbres, tant politiques, artistiques ou sportives.

Comment vous démarquez-vous de la concurrence et pourquoi vous choisir vous ?
Dans mon métier, j’ai trois passions : la politique intérieure française, aux plans institutionnel et constitutionnel, le tourisme/hôtellerie/transports aériens, aux plans politique, social et économique, enfin, la politique africaine de la France.
Je pense être capable de parler de politique sans rentrer dans le clivage Gauche/Droite, en m’attachant à commenter tout évènement, toute loi, toute proposition de loi ou tout projet de loi, toute réforme, sans m’attaquer aux femmes et aux hommes politiques, qui les mettent en œuvre.
Pour ce qui concerne le tourisme, l’hôtellerie et les transports aériens, je m’attache à émettre que des faits.

Citez une ou deux grandes réalisations dont vous êtes fier.
Ma première grande réalisation fut la rédaction de mon ouvrage « Sénégal 2000, les atouts économiques ». J’ai pu imposer à mon éditeur, qui ne voulait pas en entendre parler, des chapitres concernant les institutions politiques et judiciaires sénégalaises, la Constitution du Sénégal, en lui faisant valoir, surtout pour les investisseurs étrangers, que ce pays est une véritable démocratie, une des seules, à l’époque, sur le Continent Africain.
Mon deuxième succès, c’est la rédaction de mon ouvrage politique « Divorce sans Consentement Mutuel ». En effet, bon nombre de lecteurs ne peuvent pas me cerner ‘’politiquement’’.
Mon défi, fut, mais reste également, la défense du nom de la Ville de Vichy : à ce titre, j’ai pu mener deux débats, le premier, lors d’un dîner débat dans un restaurant sénégalais installé à Paris, le second lors d’un débat à l’Assemblée Nationale,  avec Gérard Charasse, Député de l’Allier, auteur de la proposition de loi visant à substituer, dans les communications publiques invoquant la période de l’Etat français, aux références de la Ville de Vichy, l’appellation « Dictature de Pétain ».

Que pensez-vous apporter à votre futur employeur et quelles sont vos aspirations ?
Je pense pouvoir apporter ma connaissance du Droit Constitutionnel, que j’étudie tout le temps, ma neutralité en politique, sauf sur les grands sujets de société.
Je pense pouvoir également lui apporter mes connaissances africaines et panafricaines, ainsi que mon expérience écrite sur les secteurs de l’hôtellerie, du tourisme et des transports aériens. Je pense aussi le rassurer sur le fait que je suis très mobile et que je peux me déplacer sans aucun problème pour tout reportage en extérieur.
Pour terminer, mon expérience dans les radios libres m’a permis de travailler à l’instinct : lorsque je prépare une interview ou un débat, je ne viens qu’avec une ou deux questions, sachant que, lors de l’entretien, j’aurai la possibilité de poser d’autres questions.

Quelle type de structure recherchez-vous ? Dans quelle région ? Pour quel poste et quel contrat ?
Je recherche une rédaction de la presse écrite, de préférence hebdomadaire ou mensuelle. Cependant, j’aimerais également exercer mon métier dans une radio locale privée : en effet, j’ai la faculté de pouvoir organiser, animer, modérer et arbitrer tout débat avec un ou plusieurs invités.
Bien sûr, je préfèrerais un CDI.
Sur le choix des régions, en premier lieu, ce serait Paris intra-muros et la région parisienne. La deuxième région serait le Poitou-Charentes, en particulier la Ville de La Rochelle. Enfin, la Corse.

Bien entendu, je peux également travailler à l’étranger, notamment en Belgique ou dans tout autre pays francophone et j’accepte de me déplacer partout où mon métier me l’exigera.


Propos recueillis par l’équipe de Senioragir.fr


Lire son CV


Comment ça marche ?
        Qui sommes-nous ?      Contacts        Infos légales       Partenaires