Emploi Avenir est
VOTRE association qui édite les sites
senioragir.fr, junioragir.fr et prépare le
Jour "J" de l'Emploi


INTERVIEW



Jean-Luc DAVAL
Attaché Commercial (16)

 

«J’essaie toujours de trouver l’argument clé qui provoquera un acte d’achat»

 

Vu 12065 fois

 


Spécialisé dans la vente de produits de quincaillerie et de fournitures industrielles durant des années, Jean-Luc DAVAL, souhaite aujourd’hui saisir de nouvelles opportunités. Il aimerait offrir ses compétences commerciales dans de nouveaux secteurs d’activité.

Quelles sont les qualités essentielles d’un bon commercial ?
Il faut apprécier le contact avec les clients et bien sûr, aimer vendre des produits. Mais il est essentiel de savoir ce que
l'on vend. Le métier a évolué car nous avons à faire aujourd’hui à des gestionnaires, ceci étant dû à la baisse de la consommation.
Il faut toujours se battre pour les commandes, c'est un travail de chaque jour.

Vous avez toujours évolué dans le secteur de la quincaillerie, de l’outillage industriel. Pourquoi ce choix ?
C'est un peu le hasard qui a déterminé ce choix. À 16 ans j’ai décidé d’abandonner mes études et, connaissant un ami qui
travaillait dans une quincaillerie, je l’ai rejoint. Il s’agissait d’un établissement important de ma région et c’est là que j’ai débuté
mon évolution professionnelle.

Parlez-nous des réalisations qui vous ont donné satisfaction. Quels furent les résultats ?
Je pourrais en citer plusieurs mais il en est une dont je suis fier. Il s’agissait de l’installation d’une marque (Hettich)
concernant des produits de quincaillerie d'ameublement. Nous sommes partis de zéro pour arriver en quelques années à un
chiffre d'affaire important.

Commercial est une fonction fortement concurrentielle. Comment vous démarquez-vous ?
Je mise sur mon sérieux, ma présentation, je surveille mon langage et j'essaie toujours de minimiser  le problème « prix »
en trouvant les bons arguments, presque personnalisés, afin que le client trouve son interêt à acheter mon produit.

Quelles sont vos pratiques pour vendre ? 
Je ne suis pas un commercial du genre « je sors pas la porte et je rentre par la fenêtre ». Ma règle est de ne jamais
tromper le client. Je suis un commercial qui installe un climat de confiance avec son client ce qui entraîne toujours un retour positif.

Aujourd’hui, vous souhaitez changer de cap, excercer dans de nouveaux secteurs. Pourquoi ?
Oui, j’aimerais changer d’activité mais en France on est étiqueté, on apprécie guère ce type de situation. Je voudrais faire
des salons professionnels pour des entreprises de mes secteurs de connaissances.
Oui, je voudrais vraiment changer de cap !

Vous serait-il facile de vendre des produits autres que ceux que vous connaissez si bien ?
Ce n’est pas un problème car j'essaie toujours de connaître de nouveaux produits, cela a toujours été ma ligne de conduite.
D'ailleurs je m'intéresse à bien d'autres secteurs que celui de la quincaillerie comme celui de la maroquinerie par exemple.
On m'a toujours dit que j'aurais dû travailler dans le luxe !

Qu’aimeriez-vous apporter à une entreprise ?
Bien que j'exerce depuis longtemps, la motivation est toujours là. Je pourrais apporter à une entreprise qui me fera confiance
mon sérieux, ma disponibilité, ma force de conviction, mon intérêt pour les produits nouveaux et surtout une parfaite connaissance
des attentes de la clientèle, de la concurrence et de la problématique de la profession.

Quel type de structure vous intéresse plus particulièrement ?
Je souhaite évoluer dans une entreprise à taille humaine, gérée par une hiérarchie proche afin que les prises de décisions
soient rapides et constructives. Résidant dans l’Ouest de la France, je recherche plutôt une structure située en Poitou-Charentes,
dans le Limousin, voire en Aquitaine.


Propos recueillis par Martine Triquet

Lire son CV

 


Comment ça marche ?
        Qui sommes-nous ?      Contacts        Infos légales       Partenaires