Emploi Avenir est
VOTRE association qui édite les sites
senioragir.fr, junioragir.fr et prépare le
Jour "J" de l'Emploi


La France pourrait créer jusqu’à 212 000 emplois par an
d’ici 2022
!



Paris, le 28 avril 2015

Ce jour, un rapport réalisé par France Stratégie et la Dares, vient d’être remis à François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Dans le meilleur des cas, d’ici 2022 la croissance annuelle pourrait atteindre
1,8 % avec une création moyenne de 212 000 emplois nets par an, assortie d’une baisse du taux de chômage à moins de 7 %.

Cette projection optimiste a été réalisée à partir d’un scénario « cible », c’est-à-dire basée sur la croissance de la productivité de l’économie française prenant appui sur une stratégie d’investissement et d’innovation dans un contexte réglementaire et fiscal qui faciliterait l’éclosion de nouvelles activités.

Deux autres scénarios ont été avancés. L’un dit de « crise » qui se traduirait par une dégradation de la compétitivité française et européenne et un renforcement des contraintes financières. Dans cette optique pessimiste, la création d’emplois ne serait que de 115 000 par an en moyenne. Enfin, et plus raisonnablement, le scénario médian qui semble davantage en phase avec la réalité permettrait la création de 177 000 emplois par an.

Selon le rapport présenté, les emplois devraient concerner les métiers du commerce, des services ainsi que les métiers très qualifiés (cadres, professions intermédiaires). Des perspectives d’emploi seraient extrêmement favorables aux jeunes diplômés du supérieur notamment dans le domaine informatique, la communication, l’information, l’hôtellerie-restauration…). Pour les seniors, les perspectives sont plus contrastées selon les métiers. Les reconversions professionnelles, un accès renforcé à la formation, et l’accompagnement des entreprises pour faire évoluer leurs pratiques de gestion sont plus que jamais à l’ordre du jour.

Autre facteur : le secteur de l’emploi devrait d’ici 2022 bouger du fait de nombreux départs en fin de carrière puisque la moyenne avoisinerait 620 000 par an sur la période 2012-2022. Ainsi en tenant compte des remplacements pour cause de départ à la retraite et de la création nette d’emploi, on pourrait recenser selon les trois types de scénarios envisagés (crise, median, cible) entre 735 000 à 832 000 postes à pourvoir par an en moyenne durant cette période.

Pour en savoir plus, lire la synthèse Les Métiers en 2022 – Rapport du groupe Prospective des métiers et qualifications (PDF) ainsi que le rapport complet à l’adresse suivante :

http://www.strategie.gouv.fr/publications/metiers-2022-prospective-metiers-qualifications 

« Ce rapport ne prédit pas l’avenir mais indique des chemins », dit François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.




Comment ça marche ?
        Qui sommes-nous ?      Contacts        Infos légales       Partenaires