Emploi Avenir est
VOTRE association qui édite les sites
senioragir.fr, junioragir.fr et prépare le
Jour "J" de l'Emploi


INTERVIEW


Régis DUTOIT
Directeur national des ventes (59 - mobile)

« Ma grande expérience de manager me permet d’être toujours innovant »

 

 

 

Vu 12330 fois

 


Développer les ventes d’entreprises dans divers secteurs d’activités et circuits de distribution telle est la mission que s’est donnée depuis plus de 15 ans Régis DUTOIT. Passionné par son métier de manager, il aime élaborer des stratégies commerciales, gérer les budgets et dynamiser les équipes de vente
.

Être manager dans la filière commerciale n’est pas de tout repos. Qu’est-ce qui vous motive ?
Il est vrai qu’il s’agit d’un métier trépidant mais tellement  passionnant et diversifié. C’est un travail très enrichissant où l’on doit relever d’importants nombreux défis. La relation avec le client est primordiale et demande une grande adaptabilité. De même pour manager une équipe commerciale, il faut être à l’écoute de chacun et savoir les motiver. De plus, élaborer des stratégies commerciales exige d’être prêt à prendre de très lourdes responsabilités et à les assumer.

Quelle stratégie mettez-vous en place pour dynamiser les ventes ?
En fonction des objectifs à atteindre de la société, il faut élaborer une politique commerciale adéquate et optimiser les moyens et les outils mis à disposition. Il est dons vital de tout mettre en œuvre, tant sur le plan matériel que sur le plan humain pour dynamiser nos partenaires et en dénicher d’autres.

Vous évoluez dans un secteur fortement concurrentiel, comment vous démarquez-vous ?
Notre client, comme le client final, doit toujours être au centre de nos préoccupations. Il faut être à l’écoute de manière à répondre à ses besoins et même les anticiper. Cela permet d’adapter nos produits ou de créer de nouveaux concepts. Le rapport qualité/prix est important et le service essentiel. Nous devons toujours être dans l’innovation.

Quelles ont été les plus grandes réalisations dont vous êtes fier ?
Une de mes réalisations importante a été de participer à la création d’une filiale française. J’ai mis en place toute la partie commerciale avec en outre la sélection des produits à distribuer en France, l’élaboration de la politique à mener, le recrutement puis le management de l’équipe commerciale, la gestion des budgets, la stratégie de communication.

Avez-vous dû relever des défis ?
Un de mes défis majeurs a été de renouer des contacts et un courant d’affaires avec un client très important : numéro un français et situé au deuxième rang mondial dans son secteur d’activité. Les résultats obtenus ont été à la hauteur et proportionnels à la place de ce client sur son marché.

Vous avez évolué dans différents secteurs (agroalimentaire, bazar-loisirs, cosmétique, parapharmacie…).  Devez-vous à chaque fois adapter vos méthodes d’intervention ?
Chaque client est différent. Il faut donc à chaque fois s’adapter. Après une étude du marché, des concurrents et du secteur d’activité dans lequel on se trouve, il faut faire évoluer nos méthodes d’interventions et nos propositions afin de toujours améliorer le service.

Quel manager d’équipe êtes-vous ?
Il faut que l’équipe avance comme un seul homme et dans la même direction. Un manager doit toujours rester accessible et j’applique un mélange de management participatif et directif. Il faut une cohésion au sein du groupe. Il faut communiquer beaucoup et résoudre les problèmes au jour le jour quand ils se présentent. J’ai toujours conservé de très bonnes relations avec mes anciens collaborateurs.

Quel type de poste, de structure recherchez-vous ?
Je recherche un poste dans le domaine commercial où je pourrais mettre mes services et mes compétences au sein d’une société à taille humaine.

Accepteriez-vous d’être mobile en France, voire à l’international ?
Pour raison professionnelle, j’ai déjà quitté le Nord de la France pour aller m’installer en région parisienne. Je suis revenu dans le Nord depuis une dizaine d’années et je suis tout à fait mobile en France comme à l’étranger.

Être senior peut-être un frein à l’embauche aujourd’hui. Avez-vous envisagé de devenir consultant ?
Il est vrai qu’être senior est un frein à l’embauche mais le grand avantage est que j’ai de ce fait de l’expérience et je suis mobile. J’ai exercé mon métier à différents niveaux de responsabilité, dans différents secteurs d’activité et dans des circuits de distribution assez variés. Je suis donc bien évidemment tout à fait prêt à étudier toute proposition comme celui de poste de consultant.


Propos recueillis par Marc Granon


Lire son CV


Comment ça marche ?
        Qui sommes-nous ?      Contacts        Infos légales       Partenaires