Emploi Avenir est
VOTRE association qui édite les sites
senioragir.fr, junioragir.fr et prépare le
Jour "J" de l'Emploi

Le 11/08/2014

Pourquoi les patrons NE LISENT-ILS PAS votre CV ?



En cette période creuse, les entrepreneurs cherchent à renforcer leurs équipes avant de repartir pied au plancher au mois de septembre.

Un chef d’entreprise a toujours besoin de nouveaux collaborateurs. Le budget peut manquer, mais le besoin est là. Malheureusement, sur les dizaines de CV reçus quotidiennement, beaucoup finissent à la poubelle avant même qu’ils aient été lus. Non pas que le profil n’ait pas d’intérêt, mais les candidatures sont trop nombreuses pour accepter des erreurs de ce calibre :

Le candidat utilise un compte Hotmail

Combien d’employeurs abandonnent la lecture d’un CV à cause d’une adresse Hotmail, AOL ou Wanadoo. « Pour moi, c’est le signe que le candidat n’est pas sorti des années 2000 », explique un dirigeant en perpétuel besoin de nouveaux profils.

D’autant plus gênants quand il s’agit d’un poste en marketing. « Bravo l’actualité », ajoute, pince-sans-rire, un patron qui en recense au moins « deux par semaine ». Aujourd’hui, un candidat ne peut s’abstenir d’un compte Gmail.

Le profil Facebook est tout sauf professionnel

Que les candidats le veuillent ou non, un profil Facebook fait partie du CV. Aujourd’hui, n’importe quel employeur va scruter l’identité numérique d’un candidat. Or, une photo très « olé olé » ou tout simplement déplacée (comme une soirée), suffit pour arrêter l’enthousiasme du recruteur.

Il faut les comprendre. Plus qu’un collaborateur, la nouvelle recrue devient un ambassadeur de sa société. Ce qui ne les empêche en rien d’avoir une vie mouvementée. Seulement, il faut garder les photos pour les personnes concernées.

On ne sait pas ce que vous avez fait !

La plus grosse erreur dans un CV est de vouloir rester vague. Que ce soit pour du marketing, un poste d’ingénieur ou de designer, il faut montrer les choses qui ont été réussies. Aussi, est-il important d’inscrire en chiffre ce qui a été réalisé.

« Personne n’est intéressé par le fait que vous ayez impacté en bien l’entreprise », s’énerve un dirigeant de startup. Dites plutôt comment vous avez fait.

Le flou est l’ennemi de l’employeur dans un CV.

On ne vous trouve pas sur Google !

Personne ne demande à un candidat d’être aussi connu que Barack Obama. De là à être totalement invisible… C’est le signe en tout cas d’une inactivité coupable aux yeux du recruteur qui cherche à atteindre un nouveau réseau en recrutant un nouvel élément.

Vous avez candidaté à 15 différents postes au sein de la compagnie

Aimer est une bonne chose ; être obsédé en revanche… À force de postuler pour entrer dans une société, un candidat va inévitablement se griller à jamais auprès des ressources humaines ou de la direction.

Alors, plutôt que de fournir un banal CV, les entrepreneurs questionnés préfèrent lire « un CV et une lettre de motivation adaptée au poste concerné. Au moins, je sais qu’il a compris ce que je cherchais », indique un patron, visiblement fatigué de chercher dans le vide le collaborateur rêvé.

Source : Tancrède Blondé (pour Widoobiz)

 


Comment ça marche ?
        Qui sommes-nous ?      Contacts        Infos légales       Partenaires